Manon nous partage son magnifique témoignage après être rentrée d’un semestre à Nanaimo au Canada. Participer à un programme scolaire à l’étranger, c’est bien plus qu’aller à l’école et s’améliorer en langue, et Manon l’exprime très bien à travers ses quelques mots.

Elle a rédigé son texte en anglais, mais nous l’avons aussi traduit en français pour ceux qui ne sont pas encore partis en séjour avec nous 😉

Nanaimo

Située au centre de la côte est de l’île de Vancouver, Nanaimo est une ville pittoresque qui donne sur la mer des Salishs et la chaîne côtière de la Colombie-Britannique continentale.

Nanaimo possède l’un des plus longs littoraux du Canada et un arrière-plan de montagnes boisées juste à l’extérieur du centre-ville. Vous y passez de la nature sauvage au centre-ville en quelques minutes seulement.

La nature est en grande partie à l’origine de l’attrait de cette ville, mais le centre-ville, avec ses boutiques, ses restaurants et ses musées, ajoute également à cet attrait. Parmi les activités les plus populaires, citons l’observation des baleines et les visites guidées de la faune, l’observation du Harbourfront Walkway et l’exploration de certains des parcs voisins.

Going on an exchange year abroad is probably the most challenging and exciting thing I’ve ever experienced in my entire life. Most of the people don’t realize how hard it is to leave everyone you know, every single thing you’re used to: your parents, your friends, your family, your pets but also what you call home, the smell of your favourite breakfast, the feel of your bedsheets, the flavour of your coffee in your favourite coffee shop, … Stepping on that plane alone is a challenge that was way harder that I expected.

Usually we say the first weeks feel just like a honeymoon, you’re excited, you don’t think too much of the things you have left behind. But for me, these first few weeks might have been the worst. I had to rebuild everything, the most unexpected things. My wardrobe is different, the people I live with are different, the food tastes different, the house is different, the school system is different, the language is different, …

I never felt so tired, tired to speak, tired to make efforts, tired to adapt myself to new tastes and new smells, tired to repeat the same sentence over and over again :”Hi, my name is Manon, but you can call me [Menoan] (because you guys can’t pronounce French properly) I’m from Belgium, I’m 18. How about you?“, tired to rebuild a new routine, tried to remember everyone’s name and background, … tired.

But then I started realizing how much it was worth it. I met Lina, my sister from another mother, Tina my sunny Blondie Italian girl, Daria and Rike, my favourite German girls, Gabby and Bruno, my amazing host siblings, Nina and Todd my welcoming and carrying host parents, Alena, my soul mate from a different continent, and of course all the others Emma’s, Nina, Henrike, Johanna, Leo, Cadence, Mya, Park, Mathilde, and the others I can’t name. (I love you all)

I’ve also never had so much fun at school. I realized that I wasn’t defined by how well I succeed in school and realized how many other things exist besides it. Not only that, but I also understood why it was necessary to cut myself from everything I know to discover myself as I am today. And I’ve learned so many things about myself that you can’t even imagine. And all of a sudden, I had new parents, new friends, new pets, a new something I could call home, a new smell of my new favourite breakfast, a new feel of my bedsheets and a new favourite coffee at my favourite coffee shop. Not that the rest disappeared, but I got everything in double and realizing that hit super hard, but it’s so awesome.

Of course, I questioned a lot of things like: What the hell am I doing here? Why? Why did I do this? Why is it so hard to make friends? Why is it so hard to adapt? How did I end up turning 18 and being on the other side of the world, so far from everything I know? What am I going to remember from this?

But in the end I’m so grateful for everything I learned, every person I talked to, every smile I got, every moment with my friends and family, … Thank you all so much, I don’t have the words to tell you how thankful I am, I love you and I miss you. Thank you for making this year the best of my life. I love you all ❤️❤️❤️

Partir en année d’échange à l’étranger est probablement la chose la plus stimulante et la plus excitante que j’ai vécue dans toute ma vie. La plupart des gens ne réalisent pas à quel point il est difficile de quitter tous ses proches, toutes les choses auxquelles on est habitué : ses parents, ses amis, sa famille, ses animaux de compagnie, mais aussi ce que l’on appelle son chez-soi, l’odeur de son petit-déjeuner préféré, la sensation de ses draps, le goût du café dans son café préféré,… Monter seul dans cet avion est un défi bien plus difficile que je ne le pensais.

Habituellement, on dit que les premières semaines ressemblent à une lune de miel, on est excité, on ne pense pas trop aux choses qu’on a laissées derrière soi. Mais pour moi, ces premières semaines ont peut-être été les pires. J’ai dû tout reconstruire, les choses les plus inattendues. Ma garde-robe est différente, les gens avec qui je vis sont différents, la nourriture a un goût différent, la maison est différente, le système scolaire est différent, la langue est différente,…

Je ne me suis jamais sentie aussi fatiguée, fatiguée de parler, fatiguée de faire des efforts, fatiguée de m’adapter aux nouveaux goûts et aux nouvelles odeurs, fatiguée de répéter la même phrase encore et encore : “Bonjour, je m’appelle Manon, mais tu peux m’appeler [Menoan] (parce que tu ne sais pas prononcer le français correctement), je viens de Belgique, j’ai 18 ans. Et toi ? “, fatiguée de reconstruire une nouvelle routine, d’essayer de me souvenir du nom et de l’origine de chacun, … fatiguée.

Mais ensuite, j’ai commencé à réaliser à quel point cela en valait la peine. J’ai rencontré Lina, ma sœur de coeur, Tina, ma blonde italienne ensoleillée, Daria et Rike, mes allemandes préférées, Gabby et Bruno, mes incroyables frères et sœurs d’accueil, Nina et Todd, mes parents d’accueil accueillants et chaleureux, Alena, mon âme sœur d’un autre continent, et bien sûr toutes les autres : Emma, Nina, Henrike, Johanna, Leo, Cadence, Mya, Park, Mathilde, et les autres que je ne peux pas nommer. (Je vous aime tous)

Je ne me suis jamais autant amusée à l’école. J’ai réalisé que je n’étais pas définie par ma réussite à l’école et j’ai compris qu’il y avait beaucoup d’autres choses à côté. J’ai aussi compris pourquoi il était nécessaire de me couper de tout ce que je connaissais pour me découvrir telle que je suis aujourd’hui. Et j’ai appris tellement de choses sur moi que vous ne pouvez même pas imaginer. Et tout d’un coup, j’ai eu de nouveaux parents, de nouveaux amis, de nouveaux animaux de compagnie, un nouvel endroit que je pouvais appeler ma maison, une nouvelle odeur de mon nouveau petit-déjeuner préféré, un nouveau toucher de mes draps et un nouveau café préféré dans mon café préféré. Tout le reste n’avait pas disparu, mais j’ai tout eu en double et réaliser cela a été un coup très dur, mais à la fois tellement génial.

Bien sûr, j’ai remis en question beaucoup de choses comme : Que diable fais-je ici ? Pourquoi ? Pourquoi ai-je fait ça ? Pourquoi est-ce si difficile de se faire des amis ? Pourquoi est-ce si difficile de s’adapter ? Comment ai-je pu avoir 18 ans et me retrouver à l’autre bout du monde, si loin de tout ce que je connais ? Quels souvenirs vais-je garder de tout cela ?

Mais au final, je suis tellement reconnaissante pour tout ce que j’ai appris, chaque personne à qui j’ai parlé, chaque sourire que j’ai eu, chaque moment avec mes amis et ma famille,… Merci beaucoup à tous, je n’ai pas les mots pour vous dire à quel point je suis reconnaissante, je vous aime et vous me manquez. Merci d’avoir fait de cette année la meilleure de ma vie. Je vous aime tous ❤️❤️❤️❤️

Les High School au Canada

High School au Canada | Newfoundland

Passer 1 trimestre, 1 semestre ou 1 année scolaire en High School au Canada dans la province de Newfoundland. De 12 à 18 ans. 1 trimestre (3 mois) àpd 5 890€, 1 semestre àpd 8 890€, 1 année àpd 14 990€ (comprenant scolarité, logement en famille, assurance médicale et pension complète).

High school au Canada | Vancouver | Maple Ridge

Passer 1 semestre ou 1 année scolaire en High School au Canada dans la région de Vancouver. De 13 à 18 ans. 1 semestre àpd 11 635€, 1 année àpd 19 990€ (comprenant scolarité, logement en famille, assurance médicale et pension complète).

High School au Canada | Vancouver | Langley

Un semestre à une année scolaire au Canada, au sein d’une High School. Hébergement en famille d’accueil, en pension complète. Un semestre scoalire 12 635€ ; une année scolaire 19 990€. De 13 à 18 ans.

High School au Canada | Vancouver Island | Cowichan Valley

Occasion unique de passer un semestre ou une année scolaire, dans une High School réputée sur l’Île de Vancouver. De 12 à 18 ans, 1 trimestre à partir de 7 695€. 1 semestre scolaire de 11 490€ ; 1 année scolaire de 19 690€ (cours et logement en famille)

High School au Canada | Vancouver Island | Nanaimo

Un semestre à une année scolaire au Canada, au sein d’une High School. Hébergement en famille d’accueil, en pension complète. Un semestre 11 790€ et une année scolaire à partir de 19 990€. De 13 à 18 ans.

High School au Canada, Fort St. John’s | British Columbia

Occasion unique de passer un trimestre, un semestre ou une année scolaire, dans une High School au nord-est de la Colombie Britannique dans une région aux paysages grandioses. De 15 à 18 ans. 1 trimestre scolaire à partir de 6 745€ ; 1 semestre scolaire de 10 475€ , 1 année scolaire de 17 975€ (cours et logement en famille)

High School au Canada | Manitoba

Un trimestre, un semestre ou une année scolaire au Canada, au sein d’une High School. dans la région de Winnipeg dans le Manitoba. Hébergement en famille d’accueil, en pension complète. 3 mois 6 145€, 1 semestre 8 995€, une année scolaire 16 575€. De 14 à 18 ans. Pas de niveau d’anglais minimum requis.

High School au Canada | Alberta | Famille ou campus

Programme scolaire en Alberta, dans la région de Calgary. 1 mois à 1 année scolaire. 1 trimestre àpd de 6 990€, 1 semestre àpd 10 990€ et 1 année scolaire àpd 18 390€. Logement en famille d’accueil ou en résidence sur le campus de l’école.

High School au Canada | Ontario | Famille ou campus

Passer un mois à une année scolaire au sein d’une High School canadienne. Hébergement en famille d’accueil, en pension complète ou en résidence sur campus 1 mois àpd 2 895 euros, 3 mois, àpd 6 795€, 1 semestre àpd 11 495 euros et 1 année scolaire àpd 19 975 euros. De 10 à 18 ans.